La Marche sur le feu a la Reunion ou Fete de Pandiale

Peuples et religions

La Marche sur le feu a la Reunion ou Fete de Pandiale Peuples et religions

La Marche sur le feu a la Reunion ou Fete de Pandiale

marche sur le feu

Après l'abolition de l'esclavage, en 1848, il a été fait appel à une importante main d'oeuvre indienne, les engagés, pour remplacer les esclaves dans les champs et usines de cannes à sucre.

Beaucoup de ces travailleurs sont Hindous. Ils ont apporté avec eux leur religion et leur culture. C'est à cette époque que vont apparaître à la Réunion les premiers temples Tamouls ainsi que les Marches sur le Feu.


La marche sur le feu est une cérémonie religieuse Hindoue. Elle trouve ses origines dans la version tamoule du Mahâbhârata, grand poème et livre sacré en Inde; Pandialé, née d'un feu sacrificiel, devint la femme de Arjuna. Mais ce dernier fût contraint de partager son épouse avec ses quatre frères. Cette dernière avait pour obligation de rester pure. Pour prouver sa chasteté,elle devait marcher sur le feu chaque fois qu'elle changeait de mari.


Ainsi plusieurs fois par an la communauté tamoule de la Réunion célèbre la déesse Pandialé.


Les marcheurs vont à leur tour, braver l'épreuve du feu. Ils pourront ainsi montrer aux hommes et aux Dieux qu'ils sont dignes du voeu qu'ils ont formé et de la récompense qu'ils en attendent.


La marche sur le feu se déroule à l'issue d'une période rituelle de 18 jours, période durant laquelle les marcheurs vont se purifier par le carême (jeûne végétarien), l'abstinence sexuelle et la prière. Ils vont aussi s'imprégner des éléments mythologiques liés à leur acte avec des récits ou des représentations qui ont lieu tous les soirs au temple.


Le jour de la cérémonie, dés l'aube, les marcheurs vont préparer, le "Tikouli", (trou de feu) ou seront étalées les braises et les cendres et le "Palkouli" (trou de lait), bassin dans lequel passeront les marcheurs après avoir traversé le brasier. Puis ils vont brûler une grande quantité de bois qui, après de longues heures,deviendra un monceau de braise et de cendre et servira pour le "Tikouli".


Le prêtre et les marcheurs vont ensuite se rendre au bord de la mer ou d'une rivière où ils vont procéder à divers rituels de purification. En début de soirée, la procession retourne au temple. On procède à une dernière purification des lieux et des marcheurs. Un sacrifice de cabris est possible (en fonction des convictions du temple et du prêtre). Le prêtre est le premier à marcher sur le feu, après son passage il va bénir chacun des marcheurs qui va traverser le champs de braise.


Les marches sur le feu ont lieu surtout au mois de décembre et janvier mais vous pourrez également en voir au mois de février, avril, juillet et août. Elles se déroulent au abords des temples tamouls et dans les petits temples familiaux , principalement aux alentours de Saint André, de Saint Pierre et de Saint Louis où résident d'importantes communautés tamoules. Ces cérémonies sont ouvertes au public, à la condition de faire preuve de respect et de discrétion.


Article lu 6613 fois

Photos

La Marche sur le feu a la Reunion ou Fete de Pandiale

Devenez fan de notre page spéciale promotions à la Réunion et restez informé des meilleures offres vacances !