S'y installer

vivre reunion,vivre ile reunion,installation reunion,installation ile reunion,expatriation reunion,expatriation ile reunion

S'y installer vivre reunion,vivre ile reunion,installation reunion,installation ile reunion,expatriation reunion,expatriation ile reunion

S'y Installer

vivre
Ce qu’il faut savoir, avant tout, et c’est d’une grande importance, c’est comment vous allez vivre sans vos attaches familiales. Certaines personnes n’en ont pas ou très peu, d’autres sont très liés à leurs parents, enfants, amis … On se dit toujours qu’on verra, une fois sur place, et puis, le soleil, la mer, tout ça, ça fait rêver, on y pensera pas trop … Et pourtant, un bon nombre de départs de la Réunion pour notre chère bonne vieille France, le retour au bercail (comme on dit à Marseille), et l’une des principales raisons qui font rentrer les Z’oreils chez eux, c’est bien cet éloignement familial, très mal vécu par certains. Parmi les causes des départs de la Réunion pour notre chère bonne vieille France, l’une des principales raisons qui font rentrer les zoreils chez eux, c’est bien cet éloignement familial, très mal vécu par certains.

Il faut savoir que les billets d’avion restent très chers, et là, je ne vous apprends rien. Mais lorsqu’on forme une petite famille de 2 adultes et de 2 ou 3 enfants, en sachant qu’un enfant de + de 11 ans est considéré comme un adulte, il faut s’attendre à ce qu’un tel voyage de courtoisie envers nos familles nous coûte les yeux de la tête (entre 3000 et 4000 euros voire plus selon les compagnies) ... Ce qui représente un budget annuel considérable dans la mesure où l’on se dit qu’on veut revoir un peu nos aïeux tous les ans .... En effet, nous ne pouvons voyager qu’en juillet-août, et décembre, c’est-à-dire pendant les grandes vacances scolaires qui correspondent (bien évidemment) aux zones rouges. Certaines personnes y passent leurs économies en se privant d’autres choses, toutes aussi importantes peut-être ....
La première année, on y pense pas trop, mais à partir d’un certain moment, on se dit que vraiment, si on ne peut offrir au petit Lucas l’ordinateur qu’il convoite depuis si longtemps, parce que Mamie Jeanne nous attend pour Noël, si on doit se priver de tout à cause du prix du voyage, est-ce que cela vaut vraiment le coup de vivre si loin ? Telle est la vraie question qu’il vaut mieux se poser AVANT de partir ….
Posez-vous les bonnes questions, et pensez à tout cela, c’est un problème qu’on ne doit pas minimiser sous le coup de la joie d’un départ sous les Tropiques : « comment vais-je vivre sans mes parents, sans ma famille, sans mes amis ? » Si déjà votre famille vous manque dès que vous partez en vacances un mois à la Montagne et qu’il vous faut téléphoner tous les deux jours à maman pour la rassurer (ou pour vous rassurer..), il y a de fortes chances pour que vous ne supportiez pas longtemps l’éloignement …
Personne ne remplacera votre maman, votre enfant, votre meilleure amie. Dès qu’un gros problème se posera, vous décrocherez votre combiné, et bonjour la note de téléphone à la fin du mois … !! Bien sûr, on se refait des amis, mais on ne remplace JAMAIS sa famille, ses liens si précieux. Et d’ailleurs, pour eux aussi, le voyage sera cher. Vous entendrez vos amis vous dire « t’inquiète pas, on viendra l’année prochaine » … et vous ne verrez venir personne parce que cette année, les impôts se sont acharnés sur votre pauvre ami Claude, et l’année précédente, sa voiture avait pris feu et il a dû en changer …peut-être l’année prochaine, qui sait ? Avec un peu de chances, il aura pu mettre l’argent de côté pour venir avec sa femme et leurs quatre magnifiques bambins qui ont dû bien grandir, d’ailleurs, depuis ….. De discussions avec les zoreils qui ont ressenti un malaise, ici, à la Réunion, la distance en est une des principales raisons,

Il faut avoir un certain caractère, il faut être un peu indépendant pour résister à ce stress qu’est la peine d’être séparé de ceux qu’on aime. Il faut se suffire à soi-même, enfin savoir vivre avec sa propre petite famille. Il ne faut pas oublier que maman ne viendra plus à votre secours pour vous garder le petit dernier qui vous fait une varicelle, juste aujourd’hui, où vous avez la réunion professionnelle du siècle avec des clients importants, finies les bouffes des samedis soirs avec vos supers copains, ceux que vous avez connus en couches culottes, finies les discussions interminables au téléphone avec Béatrice, la super amie avec qui l’on a partagé tant de choses depuis la maternelle !!! Seuls, vous allez vous retrouver seuls, au départ d’une nouvelle vie.
Mais rien n’est jamais négatif et peut-être aussi serez-vous surpris(e) de votre grande capacité d’adaptation à cette situation !!! Partir, s’éloigner de tout, se retrouver seuls, à l’autre bout du monde, ce n’est pas évident à gérer mais c’est une expérience riche et unique. Cela nous pousse à aller de l’avant, à nous débrouiller seuls, cela consolide les liens d’un couple, dans la mesure où il y avait une bonne entente au préalable (les miracles restent à Lourdes, … !). Sortis de notre cocon familial, de notre routine, cela nous pousse à nous ouvrir aux autres, à faire des efforts sur nous-mêmes pour aller à la rencontre de nouvelles connaissances, à être plus avenants, plus souriants, plus à l’écoute des autres, à voir et connaître autre chose que ce quotidien qui nous accompagnait depuis tant d’années, peut-être cela nous aide aussi à devenir vraiment des adultes autonomes …. Et peut-être aussi en apprendra-t-on tous les jours sur nous mêmes, en tant qu’être humain, quels sont nos véritables sentiments, qu’est-ce qu’on a dans véritablement dans ses tripes, de quoi est-on vraiment capable, et sans doute sera-t-on surpris de toutes ses facettes de notre personnalité que seuls un voyage et une expérience de ce genre nous feront découvrir. Bon voyage, et bienvenue à la Réunion !!!

Devenez fan de notre page spéciale promotions à la Réunion et restez informé des meilleures offres vacances !