1830 : le balcon ouvrage

architecture reunion,architecture ile reunion,architecture case créole,architecture creole

1830 : le balcon ouvrage architecture reunion,architecture ile reunion,architecture case créole,architecture creole

1830 : Le Balcon Ouvrage

C'est à partir de 1830 que le balcon ouvragé fait son apparition sur l'île de la reunion. Il s'épanouit exclusivement en milieu urbain et systématiquement sur les bâtiments à un étage d'usage mixte (habitation et commerce). Ce nouvel élément nous vient de la Nouvelle-Orléans (Louisiane, USA) et s'est répandu dans de nombreux coins de la planète (il atteindra même quelques villes portuaires françaises au climat desquelles il est totalement inadapté).

A la Réunion, le phénomène du balcon ouvragé connaît un engouement très fort à ce moment et la ville de Saint-Denis se dote de quelques beaux alignements (la Commune de Saint-Pierre n'est pas en reste avec principalement la rue des bons enfants). Ces balcons relèvent aussi de la substitution de la varangue des imposantes maisons coloniales, en milieu urbain. Leur usage "thermique" est en effet fort appréciable dans ces constructions où l'usage mixte de commerce et d'habitation, est un phénomène récent sur l'île.

La volonté de protéger le bâtiment de la chaleur semble très claire, un auvent au dessus du balcon qui lui-même, fait écran pour le rez-de-chaussée. Le garde-corps et les tirants suspendant les balcons deviennent les éléments essentiels de l'ornementation. En fonte ou en fer forgé, cette décoration atteint une telle finesse qu'elle devient la caractéristique dominante de l'urbanisme du19ème siècle à Saint-Denis et à Saint-Pierre.