Celimene

Culture Reunion

Celimene Culture Reunion

Celimene

celimene

Surnommée la « Muse des Trois-Bassins », cette artiste aux milles facettes a su séduire, par ses vers drôles et satiriques, ses contemporains et bon nombre de voyageurs venus lui rendre visite.

Au milieu du XIXème siècle, ce fut en quelque sorte la première « vedette » réunionnaise. Les gens se déplaçaient de parfois très loin pour venir l’entendre jouer à la guitare ses compositions qui étaient une forme de poésie populaire.
Née en 1806 dans les milieux défavorisés de cette époque, cette « mulâtresse » comme elle aimait se décrire, se maria avec un gendarme blanc. Elle tenait une auberge à la Saline, où elle improvisait à la guitare quelques vers chantés pour les gens qui venaient se rafraîchir. C’est ainsi que d’années en années sa réputation naquit pour finir en 1864, année de sa mort, en un véritable culte qui lui fut rendu alors.


Article lu 9685 fois

Photos