Cote sante

Tourisme

Cote sante Tourisme

Cote sante

L'île n'est pas proprement parlé sujette à des précautions particulière pour qui souhaite s'y rendre. Malgrès la forte épidémie de chikungunya de 2006, La Réunion reste un endroit où peut de maux pourront troubler votre séjour.

CHIKUNGUNYA : L'île a connu une forte épidémie de Chikungunya en 2006. Près de 40% de la population aurait été touché. Cependant, au début du nouvel été austral (à partir d'octobre 2006), l'épidémie n'est pas repartie comme certains le prévoyait. Début 2007, aucun nouveau cas de chikungunya n'a été déclaré.

Le chikungunya est dû à une piqûre de moustique, l'aedes qui se distingue des autres par ses pattes noires et blanches. 5 jours après la piqûre par un moustique porteur du chikungunya, une forte fièvre apparaît, qui peut durer selon les personnes de deux jours à une semaine. Viennent ensuite (ou simultanément) des courbatures importantes qui peuvent véritablement handicaper une personne pendant une période pouvant aller de seulement quelques jours à des mois. Sur certains sujets, des allergies cutanées peuvent également apparaitre (plaques rouges). De même, certaines personnes piquées par un moustique porteur de la maladie ne déclareront aucun symptômes, et donc ne seront pas malades.
Le meilleur moyen de se protéger contre le chikungunya reste les répulsifs anti-moustiques (spray, lotion, etc...). Il est à noter qu'une personne malade du chikungunya est porteuse du virus pendant une période de 10 jours. Il faut donc impérativement continuer de se protéger même une fois atteint par la maladie afin de ne pas propager le virus en continuant de se faire piquer par des moustiques.


PALUDISME : Il n'y a pas de paludisme à la Réunion Protection contre les piqûres de moustique (répulsifs, moustiquaires imprégnées). | Vecteur : moustique.


FIEVRE JAUNE : Pas de fièvre jaune à la Réunion. | Vecteur : moustique


DENGUE : Quelques cas épisodiques de dengue.
La dingue est transmise par le moustique du genre Aedes. Elle se manifeste par l'apparition brutale de fièvre, s'ajoute à cela des maux de tête, des frissons, douleurs articulaires ou musculaires, des nausées et des vomissements.
Les épisodes de dengue qu'a connu la Réunion date de 1977 et 1978 avec 30% de la population infectée. La Réunion a connu un autre épisode en 2004 avec 228 cas recensés. Au mois de mai 2012, il est constaté un retour de l'épidémie de dengue à la Réunion, 20 cas seraient identifiés depuis le début de l'année.
Mesures de protection contre les piqûres de moustiques recommandées
Vecteur : moustique

HEPATITE B & VIH : Le risque est principalement lié aux comportements : sexualité, prostitution, toxicomanie.
Comme en France métropolitaine, ces maladies sont endémiques pour les populations concernées | Vecteur : Sang, contact sexuel

HEPATITE A : Le risque est présent, fonction de l'hygiène alimentaire
Vecteur : moustique


MALADIES INFECTIEUSES DIVERSES

Certains agents infectieux viraux, bactériens et parasitaires contaminent les aliments et l'eau. Fonction de l'hygiène alimentaire. | Vecteur :
Alimentaire


A noter : Les animaux (chiens et chats): Certificats vétérinaires de bonne santé (datant de moins de 5 jours) et de vaccination antirabique, normalement pas de quarantaine nécessaire.


VACCINS OBLIGATOIRES : Aucun


UNIVERSELS


* Diphtérie : Recommandé

* Tétanos : Recommandé

* Polio : Recommandé

* Hépatite B : Recommandé



SPECIFIQUES A CE VOYAGE


* Typhoïde : à discuter

* Hépatite A : Justifié

* Rage : inutile




Article lu 34183 fois

Photos