Francois Mussard

Culture Reunion

Francois Mussard Culture Reunion

Francois Mussard

Bien tristement célèbre, il fut le plus connu des chasseurs de « marrons », ces esclaves qui se sont enfuient pour vivre dans les hauteurs les plus reculées de l’île.

Il faut savoir que dès le XVIIIème siècle, des esclaves commencent à échapper à leurs maîtres pour se réfugier dans les hauts, où ils s’organisent en véritable campement. Mais bien souvent, ils sont obligés de redescendre dans les bas afin de voler des bêtes, des armes, ou même des femmes esclaves. Excédés par ces descentes intempestives, les propriétaires offrent alors de fortes récompenses à qui les débusquera et les tuera. Le plus célèbre de ces chasseurs de marrons fut François Mussard, qui parcoura, infatigable, de long en large l’île pour y exterminer les esclaves en fuite et ramener pour
preuve à ses commanditaires la main droite de chaque esclave tué. Toutefois, il est à noter que ses premières expéditions furent à sa seule initiative. Dès 1744, il commencera réellement à être payé pour le faire et organisera avec plusieurs hommes dont il sera le chef des expéditions punitives. Entre 1744 et 1753, soit
en une dizaine d’années, il réussit le funèbre exploit de vider les cirques de tous les camps marrons. Ceux-ci ne peuvent plus s’organiser en grand campement, et sont réduits à des installations provisoires. La Compagnie des Indes le récompensa en 1754 d’un magnifique fusil (exposé au musée de Villèle) ainsi que de deux pistolets à la crosse en argent.


Article lu 7710 fois

Photos