Le peuple Malbar ou Malabar

Le peuple Malbar ou Malabar - -

Le peuple Malbar ou Malabar

Le peuple Malbar ou Malabar

ou malabar (Indiens non musulmans). Une des grandes communauté de l'île. Les Malbars sont appellés ainsi parce qu'ils descendent directement des premiers immigrés en provenance de la côte Malabar (sud-ouest l'Inde)..

Les Malbars, eux même, évitent de se nommer ainsi, l'île, n'ayant malheureusemnt pas toujours été un lieu de tolérance, la ségrégation raciale était monnaie courante à l'époque de l'esclavage, de plus aucune distinction n'est faite entre les indiens venant réellement de la cote Malabar et les Tamouls venant des autres régions du sud de l'Inde.

Les premiers arivants, au début du 18ème siècle, furent des femmes métissées indiennes portugaises, venant de la région de Goa, qui, à l'époque, était un comptoir portugais. Ces femmes devaient être les compagnes des colons.

Les colons, en manque de main d'oeuvre, après l'abolition de l'esclavage en 1848, firent appel aux Malbars, qui vinrent à plus de 100.000 jusqu'à 'interdiction du recrutement, en 1882
Lles conditions de travail et d'intégration de ces derniers ressemblaient étrangement aux conditions de vie que subissaient précédement, les esclaves.

De religion hindouiste (Les malbars venant de Pondichéry étaient de religion Chrétienne), les malbars n'avaient aucun droit de pratique, leur religion était interdite par l'église, malgré cela, ils purent néamoins construire près des usines sucrières, de magnifiques temples Hindous, ou, maintenant encore, ils pratiquent les rites de leur religion, et notamment, la plus connue à la réunion : la marche sur le feu.

Aujourd'hui, les malbars réunionnais sont estimés à 200 000 à la Réunion, soit presque 17% de la population. On retrouve une grande part de la communauté-malbar dans l'Est de l'île, par exemple sur les communes de Saint André ou Saint Benoit. Mais chaque commune de l'île possède de nombreux temples malbars et sur la période de décembre à janvier il est très fréquent d'entendre résonner le son des tambours la nuit, ou encore de tomber en pleine procession religieuse en pleine rue de jour. Il est très important pour la communauté malbaraise de garder la tradition de ces rites, même si nombre d'entre eux sont également de fervent catholique.
De très nombreux temples autorisent les visites de touriste, ainsi que d'autoriser à la contemplation des rites les plus célèbres comme la fameuse marche sur le feu très pratiqué sur l'île.

Voir aussi ...


Article lu 1492 fois

Photos

Le peuple Malbar ou Malabar