Les batiments adminstratif a saint denis de la reunion

architecture reunion,architecture ile reunion,architecture case créole,architecture creole

Les batiments adminstratif a saint denis de la reunion architecture reunion,architecture ile reunion,architecture case créole,architecture creole

Les Batiments Adminstratif A Saint Denis De La Reunion

Les batiments adminstratif a saint denis de la reunion
Les pouvoirs publics, pour construire de nouveaux bâtiments administratifs, se sont trouvés très tôt confrontés à un problème d’implantation, surtout dans la zone Sud-Ouest de la ville de Saint-Denis.

En effet, bien qu’excentrées par rapport au centre-ville, et probablement pour cette raison, ces concessions ont été le lieu privilégié de construction des grandes cases coloniales de riches planteurs. Dès le 18ème siècle, les plans le confirment : des demeures d’importance s’élèvent dans le quartier. Dans les 3ème et 4ème quarts du 19ème siècle, certaines d’entre-elles sont toujours en place ou ont été remplacées par une nouvelle génération de grandes bâtisses. Les bâtiments publics doivent donc compter avec ce parcellaire déjà urbanisé, ce qui explique l’alternance tout au long de la rue de Paris d’édifices administratifs et de grandes maisons coloniales.

Cela accentue bien entendu, l’impression d’étirement sans fin d’un long tronçon urbain de la Grande Loge au Jardin de l’Etat. Le résultat n’est pas du plus bel effet car ces deux formes de constructions d’importance, l’une privée l’autre publique, sont radicalement différentes et ne cohabitent pas harmonieusement.

La construction privée, quasi exclusivement en bois, est le résultat d’une évolution architecturale ancienne donnant une unité à toutes ses représentantes, même d’âges divers. La construction publique, toujours en dur, aligne par contre des styles et des formes différents, qui oscillent entre la filiation au passé insulaire, l’académisme métropolitain et les références étrangères, voire un mélange des trois.