Maya Kamaty

Maya Kamaty - Musique Reunion -

Maya Kamaty

Maya Kamaty

Adolescente, Maya Kamaty n'avait pas pour ambition de devenir chanteuse, bien qu'elle ait été élevée par un père musicien, Gilbert Pounia, leader du groupe Ziskakan, et une mère conteuse, Any Grondin. Et pourtant, cet univers musical et poétique qui a marqué sa jeunesse a fini par la rattraper… A son tour Maya s'est appropriée le Maloya, la musique traditionnelle de la Réunion.

En 2006, Maya Kamaty s'envole pour Montpellier pour suivre des études de Médiation Culturelle et de Communication. C'est à ce moment là que la jeune fille prend conscience de son attachement à son île, à sa culture et à ses racines créoles. A Montpellier, Maya se sent perdue, la Réunion, le créole, le maloya, le Séga tout lui manque. C'est alors qu'elle va rencontrer Carlo de Sacco ; le groupe Grèn Sémé va se monter et Maya va chanter aux côtés de Carlo. C'est avec lui qu'elle fait ses premières scènes (de 2006 à 2010). A l'époque, le groupe d'étudiants réunionnais souhaitait faire découvrir la Réunion, sa culture aux autres.

En 2010, de retour à la Réunion, Maya décide de se professionnaliser dans le milieu culturel et se lance dans la production. Elle devient manager et chargée de communication de groupes comme Ziskakan, Endémya ou encore Fabrice Legros.
Puis deux ans plus tard, elle décide d'arrêter la production et de se consacrer à son projet musical. En mars 2012, elle fonde son groupe actuel, dont les chansons mêlent maloya et folk contemporain. Maya Kamaty commence alors à se produire sur les scènes réunionnaises. C'est une véritable révélation et sa consécration va très vite arriver. En effet, en 2013, Maya Kamaty devient la 1ère femme lauréate du Prix Alain Peters et du Prix des Musiques de l'Océan Indien.

En octobre 2014, Maya Kamaty, sort son 1er album « Santiè Papang », composé de chansons en créole mais aussi en français (les deux titres écrits par le poète mauricien Michel Ducasse). Avec son album, Maya réussit le mélange extraordinaire de la musique traditionnelle, le maloya, allié à la chanson française. Entre blues créole et follk , elle pose sa voix envoûtante sur des textes remplis d'imaginaire et de réflexion.

En mai 2015, Maya Kamaty reçoit également le prix « Coup de coeur chanson » de l'Académie Charles Cros.


Discographie :

- Santié Papang, 2014


Article lu 0 fois

Photos

Maya Kamaty