Sarda Garriga

Culture Reunion

Sarda Garriga Culture Reunion

Sarda Garriga

Sarda Garriga

Le nom de Sarda-Garriga à La Réunion est synonyme de Liberté. En effet, ce commissaire général de la République apporta sur l’île l’annonce de l’abolition de l’esclavage avant d’en devenir également le nouveau gouverneur.

C’est le ministre de la Marine Arago et son sous-secrétaire d’Etat Victor Schoelcher qui mandate Joseph Napoléon Sébastien Sarda, surnommé Sarda-Garriga de porter l’annonce de l’abolition de l'esclavage à l’île de La Réuinon, puis d’en être le nouveau gouverneur, et ainsi veiller au bon déroulement de ce profond changement pour l’île. Il a 24 heures une fois débarqué pour annoncer le décret d’abolition qui entrera en vigueur deux mois plus tard.
Ce neveu du frère de Napoléon Bonaparte est conscient de la lourde tâche qui lui incombe. Il fera preuve de rigueur en ce vendredi 13 octobre 1848 lors de son débarquement à St Denis. Fin psychologue, il comprend aisément les inquiétudes des colons face à lui, tout en souhaitant également que les esclaves deviennent une fois libre de bons citoyens, et il saura donc, tous les ménagers en faisant entrer en vigueur l’objet de son mandat de gouverneur. De ce fait, il préféra au lieu de proclamer son décret 24h après son arrivée comme convenu par Arago et Schoelcher attendre de se faire connaître auprès de ses nouveaux administrés tant esclaves que colons. Ainsi, c’est en réalité le 20 décembre 1848 qu’il annoncera la fameuse abolition que les esclaves attendent tant depuis son arrivée. Il n’oublie pas bien entendu de mentionner désormais les Droits des noirs, mais également leurs devoirs : Respecter leurs engagements, ne pas se montrer trop exigeant envers les propriétaires appauvris, ne pas tomber dans le camp des « méchants », des paresseux ou des vagabonds, et garder pour devise « Dieu, La France et le Travail ».
Il quittera La Réunion en 1850, après avoir œuvrer en deux ans à établir sur l’île une certaine stabilité malgré l’importance de ce changement radical.


Article lu 10746 fois

Photos