Plaine des Palmistes, son histoire

Historique

Plaine des Palmistes, son histoire Historique

Plaine des Palmistes, son histoire

La difficulté de se rendre dans ces hauts de l’Est fit que la colonisation de ces plaines fut plus tardive. L’implantation toujours plus importante de la canne à sucre sur la côte, pousse les autres cultures à prendre le chemin des hauts. Pour ce faire, il faut déjà dans en premier temps bien connaître l'endroit. C’est pourquoi une base militaire nommée Saint Agathe fut construite à l’entrée de la Plaine des Palmistes en 1847. Son commandant, le lieutenant Textor de Ravisi a mené à bien un véritable travail de recensement des ressources et de la typologie des plaines avec ses hommes. Dès 1850, fort des résultats de Textor, le Gouverneur Doret fait construire un semblant de route qui reliera les plaines entre-elles depuis Saint Benoit. Cette route sera véritablement empruntable sous l’administration de Hubert Delisle. La bourgade de la Plaine des Palmistes devient commune en 1899. Elle doit son nom à la multitude de Palmistes Rouges qui recouvrait son territoire à cette époque, mais qui furent pour leur quasi-totalité abattu pour le trésor qu’ils renferment : le cœur de palmiste (ou encore « choux palmiste ») un met très apprécié des réunionnais.

INFOS COMMUNE
INFORMATIONS

Commune fondée en : 1899

Adresse Mairie : Rue de la République, 97431 Plaine des Palmistes

Cirques et Plaines

Population : 3 954 hab
Superficie : 8 400 Ha
Altitude : 1000 mètres
COMMUNES VOISINES

Devenez fan de notre page spéciale promotions à la Réunion et restez informé des meilleures offres vacances !